Lynn MacDiarmid : Fournir le plutôt possible de l’aide qui tient compte des traumatismes

Lynn MacDiarmid

Directrice générale  Société d’aide juridique du Yukon

Lynn MacDiarmid s’est toujours intéressée au droit et aimait lire et faire des recherches durant ses études universitaires. Elle a donc décidé de devenir avocate.   Passionnée par la défense des droits, elle s’est jointe à l’équipe de l’aide juridique étudiante, ce qui a confirmé sa préférence pour le côté pratique du droit et l’a décidée à travailler dans le domaine de l’aide juridique.   

En 1992, alors que les services d’aide juridique au Yukon étaient fournis principalement sur contrat par des avocats du secteur privé, Mme MacDiarmid a commencé à travailler avec un petit cabinet d’avocats qui se concentrait sur l’aide juridique et où elle a immédiatement exercé des fonctions d’avocate de service. En 2011, elle a quitté la pratique privée pour devenir avocate salariée de la Société des services juridiques du Yukon. En 2020, elle en est devenue la directrice générale. Le bureau compte 11 avocats, qui partagent tous les responsabilités d’avocat de service. 

« Les avocats de service sont tous des résidents locaux, explique Mme MacDiarmid. Ce n’est pas comme dans les grandes provinces où vous composez un numéro de téléphone et obtenez quelqu’un dans une autre ville. Ici, tout est local et personnel. Nous connaissons les clients et nous connaissons la plupart des gens avec qui nous traitons dans le système. » 

Chaque avocat du bureau remplit les fonctions d’avocat de service pendant quatre à cinq semaines par an. Il y a aussi un avocat du secteur privé qui assume certaines responsabilités d’avocat de service et répond aux appels de nuit pour l’aide juridique. 

Au Yukon, les avocats de service exercent un certain nombre de fonctions, notamment la fourniture d’assistance dans les tribunaux criminels et les tribunaux thérapeutiques (dont le tribunal avec option d’atténuation de la peine pour violence familiale et le tribunal du mieux-être communautaire) ainsi que dans les affaires de protection de l’enfance et de droit de la famille. Même si le rôle de l’avocat de service varie suivant le tribunal, dans tous les cas, il comprend la fourniture de conseils juridiques. 

Devant les tribunaux criminels, les avocats de service répondent aux appels de personnes arrêtées ou en détention, aident aux enquêtes sur le cautionnement, comparaissent devant les tribunaux de rôle et aux premières comparutions et aident des gens à obtenir un avocat de l’aide juridique. Ils donnent également des conseils juridiques préliminaires et d’autres formes de soutien juridique aux personnes qui se représentent elles-mêmes. 

Pour Mme MacDiarmid, ses responsabilités d’avocate de service ont toujours été l’une des parties préférées de son travail. 

« On aide des gens qui traversent des périodes extrêmement difficiles de leur vie. Le système de justice est très compliqué et dans bien des cas, la liberté des gens est en jeu. J’aime savoir que je peux aider quelqu’un tout au long de ce processus. » 

Mme MacDiarmid explique que les clients des avocats de service ont souvent des troubles de santé mentale, des troubles cognitifs, des dépendances ou d’autres difficultés, et qu’il est donc important que les avocats de service fassent preuve d’empathie et de compassion. 

« Dans la société, nous nous soucions généralement des victimes et n’avons pas beaucoup d’empathie pour les personnes accusées d’un crime, mais je pense qu’il est important de reconnaître que la plupart des gens qui ont affaire au système de justice sont des personnes vulnérables et souvent marginalisées. Ces personnes sont aux prises avec la dépendance, la pauvreté et l’itinérance et sont souvent elles-mêmes des victimes. Je crois que tout le monde mérite notre aide. » 

Les avocats de service fournissent un service essentiel. Ils aident les gens à prendre des décisions et à s’y retrouver dans le système de justice, pendant une période très stressante et émotionnelle de leur vie.   

« Étant donné le déséquilibre de pouvoir entre le particulier et la Couronne, il est vital que les gens reçoivent le plus tôt possible une aide qui tienne compte des traumatismes. Je pense qu’il est vraiment important que nous fournissions ce service. Je sais que la plupart des gens nous sont très reconnaissants et apprécient ce que nous faisons. » 

Parlez-en autour de vous.

S’il y a une journée consacrée à vos droits, il faut le faire savoir. Passez le mot!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Plus de récits

Inscrivez-vous à la Journée des avocats de service!

Célébrez avec nous la Journée des avocats de service. Inscrivez-vous pour participer le 27 octobre et recevoir des mises à jour. 

© 2021 Legal aid plans of Canada. None of this material may be commercially reproduced, but copying for other purposes, with credit, is encouraged.

*Annual stats may vary

Website design sponsored by Cult Collective

© 2021 Legal aid plans of Canada. None of this material may be commercially reproduced, but copying for other purposes, with credit, is encouraged.